Dr Pierre Sultan, Dentiste la Défense, 1 Place des Reflets, 92400 La Défense
Pathologies dentaire et des muqueuses
dans QUESTIONS/réponses

“ 

Les kystes dentaires

 ”

Le kyste dentaire se présente comme une tumeur qui apparaît dans la mâchoire, généralement au niveau d’une dent dévitalisée. S’il peut parfois s’avérer impressionnant, il faut néanmoins savoir qu’il est bénin et qu’il n’est pas un cancer. Son exérèse est incontournable.

Qu’est-ce qu’un kyste dentaire ?

Le kyste dentaire ou granulome, se présente sous la forme d’une petite enveloppe souple remplie de liquide et qui grossit au fil du temps. Cette augmentation de volume résulte de la production continue du liquide qu’il contient. Il faut obligatoirement procéder à son ablation.

Cette excroissance apparait généralement sous la racine d’une dent, morte ou en bonne santé apparente. Il se peut qu’elle soit visible ou non, au niveau de la gencive ou de la mâchoire. C’est en principe grâce à une radiographie que le dentiste réalise le diagnostic de cette pathologie et qu’il s’assure qu’il s’agit bien d’un kyste. Le symptôme le plus courant est la douleur. Un autre signe qui indique qu’une telle tumeur est présente se traduit par une mauvaise haleine inhabituelle chez certains patients, une fistule au niveau de la muqueuse en regard (ouverture dans la gencive permettant la sortie de pus venant du kyste).

Dans quelles circonstances cette tumeur dentaire peut-elle se former ?

Les spécialistes ont retenu deux origines principales de cette affection dentaire :

  • Origine infectieuse : La mortification d’une dent par une carie non soignée, un traitement canalaire mal conduit sont, par la prolifération de bactéries dans le canal de la racine dentaire, responsables d’une infection osseuse entrainant la formation d’un kyste appendu à la racine de la dent : kyste dentaire.
  • Cause accidentelle : certaines tumeurs sont les séquelles dues à une fracture de la mâchoire ou à des chocs au niveau de la joue et de la bouche, par mortification dentaire passée inaperçue.

Les kystes congénitaux pour leur part sont souvent liés au développement des dents et des os maxillaires.

Que se passe-t-il si un kyste se forme dans votre mâchoire ?

 Tant que son diamètre est inférieur à 5 mm, cette tumeur dentaire ne provoquera aucun embarras notable et pourra passer inaperçue. Il est néanmoins possible que des douleurs apparaissent au niveau de la dent, des mâchoires ou de la gencive au fur et à mesure que son volume augmente. La dent au niveau de laquelle elle se situe risque même bouger ou de tomber sans raison apparente. De plus, la gêne qu’elle occasionne peut entraver l’alimentation.

La formation d’abcès est également fréquente et on observe parfois un gonflement de la mâchoire ou des gencives. Ces dernières peuvent saigner au moindre choc, lorsqu’on s’alimente par exemple ou pendant le brossage des dents.

Comment traiter un kyste dentaire ?

 Le seul traitement efficace contre cette tumeur est l’exérèse, mais parfois le traitement de la cause (reprise d’un traitement canalaire mal fait) peut entrainer la disparition du kyste. Ceci signifie qu’il faut la retirer à travers une légère intervention chirurgicale qui nécessite néanmoins un savoir-faire pointu de la part du praticien. En effet, la poche se remplira à nouveau s’il se contente de la percer. Par ailleurs, un petit résidu, aussi minime soit-il, entraînera la formation d’une autre tumeur dans le tissu infecté.

Mais de toute façon le traitement du kyste doit toujours être associé au traitement de la cause :

  •  Extraction de la dent causale
  • Traitement canalaire d’une dent mortifiée ou reprise d’un traitement de canal mal fait

En cas d’abcès, le foyer infectieux sera traité par antibiotique. Ce n’est qu’une fois l’infection résorbée que le dentiste procédera à l’ablation de la poche kystique et éventuellement à l’extraction de la dent sous laquelle elle est implantée. Cette opération est assez simple et se fait sous anesthésie locale.

Source :
Date de création : 01/02/2019
Date de modification : 18/07/2019
Fiche suivante
Les soins dentaires pendant la grossesse