Dr Pierre Sultan, Dentiste à la Défense, 1 Place des Reflets, 92400 La Défense / Courbevoie
Solution de traitement
dans QUESTIONS/réponses

“ Extraction des dents de sagesse : les principales causes ”

Les dents de sagesse, au nombre de quatre, sont situées au fond de la bouche. L’âge moyen d'éruption est 17/18 ans. Ce sont les dernières dents à faire leur éruption.

Le problème c'est que ces dents qui poussent dans la partie la plus reculée des 2 mâchoires n'ont pas toujours la place de faire une irruption complète.

La poussée des dents de sagesse peut entrainer 3 types de problèmes, nécessitant l’intervention d’un chirurgien dentiste afin de les extraire.

L’accident infectieux qui va de la péricoronarite jusqu'à la cellulite dentaire

La péricoronarite est une inflammation de la gencive qui entoure la dent. Cette infection survient sur les dents de sagesse qui sont à moitié sorties, offrant une porte d'entrée aux bactéries. Les symptômes ressentis et principaux signes constatés à l’examen sont une douleur, une difficulté à ouvrir la bouche, une difficulté à s'alimenter, ainsi qu’une gencive rouge œdématiée

A ce stade un traitement antibiotique, anti inflammatoire, associé à des bains de bouche et à des anti-douleurs viendra à bout de l’infection.

Si le chirurgien-dentiste, par son examen et par les radios pratiquées, diagnostique que la dent de sagesse ne pourra pas faire une irruption complète, il faudra programmer son extraction.

Il en est de même lorsque l’infection se répète.

Si l’infection dans la joue provoquant un gonflement de celle-ci. Il s’agit alors d’une cellulite dentaire qui impose une guérison par une antibiothérapie plus importante, prolongée avec drainage chirurgical si l’infection s'abcède.

Lorsque l'infection sera jugulée il faudra procéder à l'extraction de la dent.


Extraction des dents de sagesse à la Défense

Le docteur Sultan, chirurgien dentiste et stomatologue diplômé de l’institut de stomatologie et de chirurgie maxillo faciale pratique les extractions des dents de sagesse dans son cabinet de la Défense (92) sous anesthésie locale.

Quand les dents de sagesse sont au nombre de 4 les extractions sont réalisées 2 par 2 (côté droit puis côté gauche ou inversement) à 4 semaines d’intervalle.

Le cabinet dentaire est équipé :

- D’une radio panoramique dentaire permettant de visualiser sur un seul cliché les 4 dents de sagesse.

- D’un cone beam (image en 3D) permettant une analyse plus fine, notamment à la mandibule pour préciser quand cela est nécessaire les rapports des extrémités de la racine de la dent de sagesse avec le nerf dentaire.

Les suites opératoires peuvent s’accompagner d’un œdème post opératoire de la joue dans le cas d’une dent de sagesse incluse.

Un traitement antibiotique et anti inflammatoire à base de cortisone sera prescrit au patient.


La carie de la dent de sagesse, ou de la dent adjacente.

Lorsque la dent de sagesse est incomplètement sortie sur l’arcade et qu’elle est partiellement recouverte de gencive elle se carie facilement. Cette carie peut entraîner une rage de dent qui motive la consultation initiale. Il faudra le plus souvent procéder à une intervention pour extraire la dent.

Lorsque la dent de sagesse n'a pas la place de sortir, elle peut pousser oblique au contact du collet de la seconde molaire entrainant une carie de celle-ci, car située dans cette zone inaccessible au brossage ;

Il faudra alors impérativement précéder à l’extraction de la dent de sagesse et soigner la seconde molaire.

Enfin, lorsqu'une dent de sagesse a été extraite il faudra extraire l’antagoniste pour éviter des bourrages alimentaires, puis des caries, puis des problèmes de gencive au niveau de la seconde molaire de l'arcade dentaire opposée.

C'est pour cela qu'aujourd'hui, dans le cadre des traitements orthodontiques, lorsque les dents de sagesse n'ont pas leur place sur l’arcade, elles sont enlevées avant d''être complètement formées, au stade de germes. Cette opération est en général réalisée dès l'âge de 14-15 ans.


Source :
Date de création : 25/06/2018
Date de modification : 21/02/2019
Fiche suivante
Faut-il augmenter la quantité de muqueuse kératinisée autour des implants dentaires ?