Dr Pierre Sultan, Dentiste la Défense, 1 Place des Reflets, 92400 La Défense

Implantologie et greffe osseuse

dans QUESTIONS/réponses

“ 

Implants dentaires : Les questions fréquentes

 ”

Les progrès de la médecine dans le domaine de l’implantologie dentaire ont permis à cette pratique de se démocratiser et de profiter à de nombreux patients. Beaucoup de facteurs peuvent mener à la détérioration de la santé bucco-dentaire, notamment l’âge, le tabac, certains traitements médicaux, carences ou maladies, voire même un accident. 


Pour retrouver une bonne dentition, faire poser des implants dentaires est une solution de choix, esthétique et durable. Si vous envisagez de bénéficier de cette intervention, il est probable que plusieurs interrogations vous viennent en tête. Dans cet article, nous répondrons aux questions que vous vous posez au sujet des implants dentaires.

Quels sont les risques de la pose d’implants dentaires ?

Selon la zone de l’implant, votre praticien veillera à ne pas léser le sinus maxillaire ou le nerf dentaire inférieur par un forage trop profond.

En fait, un scanner dentaire ou cone beam est fait systématiquement avant chaque pose d'implant et permet de préciser la position exacte du nerf dentaire ou du bas fond sinusien par rapport à la crête osseuse. Il n’y a donc aucun risque de les léser.

Rassurez-vous, la pose d’implants dentaires ne comporte pas plus de risques que toute autre intervention de chirurgie dentaire.

C’est une simple opération sous anesthésie locale qui s’effectue en général dans votre cabinet dentaire et se déroule sans encombre et sans douleur. 


Dans notre cabinet, où nous posons des implants d’une marque distribuée et suivie dans le monde entier, la pose d’implants se fait dans des conditions d’asepsie stricte avec deux assistantes, afin de ne jamais contaminer le site implantaire par un quelconque germe.

Pourquoi cette intervention n’est pas systématique pour une dent manquante ?

Tout d’abord, il existe des contre-indications chez certains patients qui rendent impossible de pratiquer une opération chirurgicale :

  • Comme certains troubles cardiaques ou un problème d’immunodéficience

  • Ou un déficit osseux à l’endroit de l’implant qui ne peut être comblé par une greffe osseuse : 

    • Comblement osseux rendu impossible par une pathologie sinusienne qui ne peut être traitée convenablement

    • Nécessité d’une reconstruction osseuse importante refusée par le patient.


Parfois, il peut s’agir d’un frein d’ordre financier si le prix de l’opération est trop élevé, ou simplement d’une absence de volonté de la part du patient. Par ailleurs, si la pose d’implants est la solution à privilégier pour pallier à une perte de dents, ce n’est pas la seule. Dans certains cas, le dentiste ou le patient optent par exemple pour une pose de bridges. 

Combien de temps dure un implant ?

Lorsqu’il est posé dans l’os, un implant peut durer toute une vie. Certains implants posés il y a des dizaines d’années sont encore intacts.

Cependant, la prothèse ou couronne vissée sur l’implant, de même que lorsqu'elle est posée sur une vraie dent, est plus sujette aux dommages du temps et peut nécessiter d’être remplacée à intervalles réguliers.

On estime la durée de vie d’une couronne sur implants entre 15 et 20 ans, celle d’une prothèse entre 5 et 10 ans.

Quel est le délai entre la pose de l’implant et celle de la prothèse ?

Une fois l’implant posé, on compte en général 2 à 3 mois pour concevoir la prothèse qui viendra se fixer dessus. 

Cette durée peut être rallongée en cas de greffe osseuse. 

Dans certains cas, votre praticien vous posera une prothèse provisoire afin de combler la cavité en attendant votre prothèse définitive. 


Nous espérons que les réponses apportées dans cet article vous auront permis de dissiper vos doutes concernant l’implant dentaire pour avancer en toute confiance. Pour obtenir davantage de renseignements ou planifier une pose d’implant, n’hésitez pas à prendre contact avec un chirurgien dentiste

Source :
Date de création : 20/11/2020
Date de modification : 27/11/2021
Fiche suivante
Dents de sagesse : comprendre les risques et l’importance de l’extraction