Dr Pierre Sultan, Dentiste la Défense, 1 Place des Reflets, 92400 La Défense
Pathologies dentaire et des muqueuses
dans QUESTIONS/réponses

“ 

Le bruxisme ou grincement des dents

 ”

Certains individus, enfants ou adultes grincent des dents pendant leur sommeil. Cela produit des bruits de frottement qui affectent les proches. Mais qu’est-ce au juste, quelles en sont les origines et comment l’éviter ?

Les origines du bruxisme

En premier lieu, il faut savoir que le fait de grincer des dents n’est pas volontaire. Il est caractérisé par un serrement des dents sans déglutination ni mastication. L’appareil manducateur ne bouge pas à ce moment. Il produit un son issu d’un frottement latéral ou d’avant en arrière, pendant lequel la mâchoire arrière bouge.

Les principales causes du grincement des dents sont des facteurs psychologiques et émotionnels, ainsi que le stress. Cela peut également résulter de l’anxiété ou de la colère. Les individus les plus sujets au bruxisme sont les personnes nerveuses, compétitives et hyperactives.

D’autre part, les positions des dents sont aussi des facteurs qui entraînent leur grincement. Des dents manquantes et mal positionnées peuvent en être la source.

Il est à noter que l’allergie et les problèmes de douleurs à l’oreille, tout comme une poussée dentaire, peuvent engendrer le grincement des dents chez un enfant. Il existe aussi des formes de bruxisme héréditaire.

Les conséquences du grincement des dents

Problème touchant pratiquement 15 % de la population française, le bruxisme est l’action de serrer les dents de manière à créer des bruits nuisibles à ses proches pendant la nuit. Outre le bruit qui gêne les autres, le bruxisme use les dents prématurément, particulièrement chez l’enfant. D’autre part, le grincement des dents fatigue les muscles de la mâchoire et peut même limiter les mouvements mandibulaires, ou engendrer des douleurs près de l’oreille.

Cette parafonction au niveau de la partie buccale entraine aussi d’autres effets gênants, voire même handicapants. Cela peut être des maux de tête au réveil, tout comme des douleurs dentaires, faciales et articulaires temporo-maxillaire.

Les personnes atteintes peuvent être hypersensibles au chaud et au froid et sont souvent sujettes aux courbatures de la mâchoire. La parafonction risque de fracturer ou de déchausser les mâchoires. Grincer des dents peut être aussi à l’origine d’un déséquilibre postural de la nuque, du cou et du dos.


Les traitements contre les grincements de dents

Le fait de grincer des dents est une para fonction qui doit être traitée pour limiter les effets destructeurs sur les mâchoires. Le moyen le plus utilisé est l’orthèse orale ou gouttière dentaire qui est une protection amovible fabriquée avec de la résine, placée sur une mâchoire pendant le sommeil. Cette orthèse protège les dents même si elles continuent de grincer pendant la nuit. La gouttière anti bruxisme sert à prévenir l’usure excessive des dents et permet de les protéger d’éventuels déplacements.

Elle soulage aussi les articulations de la mâchoire (articulations temporo mandibulaire) ainsi que la musculature temporo mandibulaire.

Source :
Date de création : 13/12/2018
Date de modification : 18/07/2019
Fiche suivante
Les maladies parodontales