Dr Pierre Sultan, Dentiste la Défense, 1 Place des Reflets, 92400 La Défense

Implantologie et greffe osseuse

dans QUESTIONS/réponses

“ 

Assurer la tenue d'un implant grâce à la greffe osseuse

 ”

On appelle greffe osseuse dentaire une opération chirurgicale destinée à redonner à l'os de la mâchoire une forme et des dimensions suffisantes pour recevoir un ou plusieurs implants dentaires. 

La greffe osseuse, une nécessité dans plusieurs cas

Grâce à l'implantologie on peut fixer, de manière stable et définitive, des couronnes ou des prothèses dentaires dans l'os de la mâchoire. Cependant, ce dernier peut manquer en volume, en épaisseur ou en hauteur rendant difficile voire impossible la pose d'un implant dentaire. Cette carence trouve son explication après :

  • Un déchaussement dentaire par suite d'une infection parondontale (parodontite) ou une infection dentaire qui détruit la structure osseuse autour des dents. Lorsqu'une dent tombe par suite d'un déchaussement, il ne reste généralement plus assez d'os pour placer un implant.
  • Le port de prothèses amovibles exerçant une pression continue sur la gencive. Ce frottement sur la gencive dépourvue de dents a tendance à éroder peu à peu l'os de la mâchoire.
  • La perte naturelle des dents liée à l'âge. Lorsque qu'une dent manque, l'os de la mâchoire peut avoir tendance à se résorber, occasionnant une insuffisance osseuse jusqu'à ne plus être en capacité de servir de support à un implant. De même, les sinus maxillaires situés au-dessus des prémolaires et des molaires maxillaires s’agrandissent avec le temps ce qui tend à réduire le volume osseux disponible pour placer un implant.

Les différentes procédures de greffe osseuse

Un dentiste pratiquera selon le cas une intervention adaptée :

  • En élevant le plancher sinusal. Appelée aussi membrane sinusienne, cette fine muqueuse recouvre le sinus. Ce comblement du sinus maxillaire est le type de greffe le plus courant.
  • En régénérant la structure osseuse par le placement d'un matériau osseux et en l'isolant ensuite de la gencive au moyen d'une membrane en collagène. 

Quels matériaux pour une reconstruction osseuse

Le choix du matériau utilisé pour cette intervention dépend de la préférence du patient mais surtout de la technique de chirurgie utilisée. L'os greffé peut ainsi provenir :

  • Du patient lui-même, on parle d’auto-greffe.  Cette auto-greffe est relativement complexe. Elle nécessite de prélever de la matière sur le patient lui-même. Le prélèvement d'un greffon osseux est réalisé sur le crâne (aujourd’hui abandonné) ou sur la mâchoire du patient. Il est ensuite implanté dans la zone de perte osseuse avec une fixation provisoire par micro-vis. Les techniques ont bien évolué et permettent désormais de personnaliser le greffon osseux pour qu’il corresponde exactement au site à augmenter.
  • De substituts osseux, c'est-à-dire d'un greffon issu d'un donneur extérieur : c’est une allogreffe. Ces greffons pouvant être d'origine humaine ou animale subissent auparavant une série de traitements sanitaires de manière à éviter les risques de transmission de maladie au receveur.
  • D'un greffon synthétique à base de matériaux permettant son intégration dans le cadre d'une augmentation de la densité osseuse.

Le placement de l'implant peut être effectué en même temps que la greffe osseuse. Cependant, dans certains cas, lorsque la carence osseuse est trop importante, la greffe est réalisée dans un premier temps, puis l'implant dentaire est posé environ 3 à 6 mois plus tard, permettant ainsi la maturation de l'os.


Source :
Date de création : 19/02/2020
Date de modification : 06/02/2023
Fiche suivante
Que faire en cas de dent cassée ?